Rédaction de contenu web, textes professionnels et privés

Professionnelle de l’écrit depuis + de 10 ans, je réalise la rédaction de contenu web, textes professionnels ou privés, ainsi que relecture, correction, reformulation de vos projets. J'écris au quotidien, articles pour sites web, revues, blogs, chroniques littéraires... Sur le Net, je rédige descriptions de produits pour e-boutiques, fiches métiers pour annuaires, articles divers. Je respecte délais, impératifs, et confidentialité de vos projets. Votre satisfaction est ma première priorité.

mercredi 29 mai 2013

Ne nous laissez pas mourir

Ne nous laissez pas mourir !

Mais comment est-il possible, voire seulement imaginable de comprendre le raisonnement de Sylvia Pinel ?


On marche sur la tête ! Des centaines de milliers d’auto-entrepreneurs ont créé leur emploi afin de ne pas rester dans l’assistanat du Pôle Emploi, du RSA et j’en passe, en en faisant pour un grand nombre d’entre eux un emploi principal et à temps plein.

Aujourd’hui, la ministre de l’artisanat souhaite limiter dans le temps (l’hypothèse d’une limitation de deux ans à été évoquée)[2] ce statut pour ceux qui en ont fait leur activité principale et maintenir ce statut sans limitation dans le temps pour ceux qui en ont fait une activité secondaire en diminuant le CA à 15 000 €/an !

Si on suit son raisonnement, tous ceux qui ont cherché à sortir du cercle de l’assistanat sont condamnés à y retourner tout en tombant (pour beaucoup) dans la précarité ! Où est la logique dans tout cela ? Au lieu d’aider ceux qui mettent toutes leurs forces pour s’en sortir, on vient purement et simplement leur couper l’herbe sous les pieds ! Donc, on enlève leur travail à ceux qui n’en ont qu’un (et qu’ils ont créé eux-mêmes) et on laisse à ceux qui ont un travail la possibilité d’en avoir deux pour compléter leurs revenus. C’est à mon sens une aberration sans commune mesure !

C’est à croire que Sylvia Pinel aime que les compatriotes de notre pays soient dans une position d’assistés de haut vol, alors que toutes ces femmes et ces hommes (dont je fais partie) ne veulent qu’une chose : TRAVAILLER. C’est à croire également que cette ministre préfère le retour en masse du travail au noir, car contrairement à ce qu’elle croit, beaucoup ne pourront pas « basculer » sur un autre statut, donc fermeront boutique, ce qui rouvrira la porte au travail au noir !

Nous voulons travailler sans rien devoir à personne et de manière honnête, sans vivre (comme beaucoup d’autres) aux frais de la société, aux frais de la Princesse France. « Concrètement, ce qui est en train de se passer est ni plus ni moins la suppression déguisée du statut d’AE : vidé de sa substance, il perdra progressivement de son intérêt… »[3]

Aidez les auto-entrepreneurs à défendre leur emploi à travers une simple signature de pétition qui à l’heure de l’écriture de cet article en compte déjà 8 270 :


Marie LEMOINE
Ici : Voir le site de Marie L
Contact direct et personnalisé : 
Mail : ecrivain.public75@yahoo.fr 
Tel : 07 62 73 44 24

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire. Il sera visible après validation.